« Big Data » n’est pas un mot de Geeks !

« Big Data » n’est pas un mot de Geeks !

Big Data 1 Comment

Vous avez sûrement dû entendre parler du phénomène « Big Data », la troisième révolution numérique, traduction « Grosse Donnée » … hum oui c’est presque ça ! « Big Brother »… non !! Quoique…

 

Il s’agit tout simplement du « volume massif de données » que nous offre la toile… cadeau plus apprécié par les entreprises que par les consommateurs.

 

Juste une petite précision, nous sommes à l’origine de ce Big D avec nos manies de constamment relater nos faits et gestes sur les réseaux sociaux, ou grâce (ou à cause) à nos objets connectés comme nos précieux smartphones, ou encore avec des applications que nous utilisons (quand je disais que Candy Crush me tuerait)… et oui !

 

Monsieur E. SCHMIDT, Président du conseil d’administration de Google, à propos du Big Data : « Aujourd’hui, l’humanité engendre autant de données en deux jours qu’elle en a créé entre la naissance de la civilisation et l’année 2003 »… Gloup ! Ne vous inquiétez-pas le consommateur et sa vie privée sont tout de même très protégés. D’ailleurs dès 2016 la commission européenne mettra en place une réglementation qui obligera les entreprises à demander aux utilisateurs leurs accords explicites pour pouvoir collecter leurs données personnelles.

 

En quoi Big Data est intéressant ?

Vous nous direz, en tant qu’entreprises, « ok il y a plein d’informations à recueillir et exploiter mais elles se trouvent où ? ». Tout a commencé chez Google et Amazon, supposant que leurs CRM ne prenaient pas en charge ce type de traitement de données. Ces entreprises ont dû créer leurs propres outils capables d’effectuer ce genre d’études afin de créer de la valeur. Ensuite, sont apparus des entreprises qui ont commencé à vendre ce type de solutions, bien vu !

 

C’est pourquoi, de nos jours dans toute stratégie de communication, il n’est plus question « d’achats d’espace » pour faire de la pub, mais « d’achat clients ».

 

Dans le processus de vente il semble évident que le client est en position de force à l’ère du Web 3.0, donc la meilleure chose à faire pour toute activité commerciale est de répondre à ses attentes en les ayant préalablement identifiées, tout simplement dans l’unique but de le satisfaire au mieux pour le fidéliser… vous êtes dans une jungle de concurrents féroces, à vous de vous munir d’armes efficaces !

 

Si on continue dans cette logique, quel que soit votre secteur d’activité, ces nouvelles tendances vous permettent de segmenter et cibler, analyser les comportements et ainsi servir au mieux vos clients.

 

Pour résumer : Identification du besoin, segmentation et ciblage, mise en place de votre plan de communication, lancement. Dans une optique de ROIste nous vous garantissons que les économies sont non négligeables au niveau du ciblage.

Quel autre avantage ? Et bien le gouvernement s’y est mis aussi ! Les entreprises ont investi 150 millions d’euros pour ce fameux développement « Transition Numérique » et mettre à disposition un très grand nombre d’information de service public, donc pour les entreprises mais aussi pour les consommateurs… de quoi relancer l’économie. Alors à vos analyses ! Car nous avons le regret de vous annoncer que nous, les français, ne sommes pas très en avance sur le sujet par rapport à nos voisins.

 

Outre le fait que de nouveaux métiers émergent – Data scientist, Chief Data Officer  (CDO ?) – il est prévu que 10 000 emplois soient créés en France d’ici 2015, et 4,4 millions dans le monde. C’est tout de même pas mal non ?

 

Par Katia Vilaplana – Head of Marketing chez Agoralys

1Comment
  • François | Juin 27, 2014 at 6:43

    une analyse très pertinente, comme toujours

BESOIN
D'EXPERTISE ?

BESOIN D'EXPERTISE?

Contactez-nous par mail

Contactez-nous par téléphone

RESTEZ INFORMÉS
Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter