LMGTFY ou comment annoncer « Google est ton ami ».

LMGTFY ou comment annoncer « Google est ton ami ».

Marketing, Site Web No comment

LMGTFY « Let Me Google That for You », est appelé également GIYF « Google Is Your Friend » ou encore GETA «  Google Est Ton Ami ». C’est un site permettant d’expliquer comment effectuer une recherche sur Google de manière ironique.

En effet, Google a réponse à tout. Désormais au lieu de poser à un ami, à un collègue une question, pour lequel la réponse peut paraître évidente, on demande au moteur de recherche Google. Ce réflexe est devenu une habitude pour les utilisateurs d’Internet.

LMGTFY – « Google est ton ami »

Selon le twitter officiel du site LMGTFY on apprend que cette idée a surgit en novembre 2008 lors d’une conversation anodine entre Jim Garvin et ses amis développeurs. Aujourd’hui le site est déclinable en plusieurs langues telles que le coréen, le chinois ou encore le grec.

Let Me Google That For You mise sur la proximité entre les gens. Un « live stream » a été mis en place afin d’observer en direct les personnes utilisant ce service de Google et d’en comprendre le système. Mais cette fonctionnalité n’est qu’un plus qui permet d’apporter une attractivité supplémentaire au phénomène.

Le développement des activités prend également une dimension économique puisque Jim Garvin ainsi que les autres créateurs de ce site ont mis en place une vente de stickers et de tee-shirts aux couleurs de Google et en déclinant la formule désormais devenue une référence « Let Me Google That For You ».

L’expansion du concept LMGFTY

Aujourd’hui LMGTFY se développe de façon fulgurante.

Désormais le compte twitter du site internet a pour principal but de partager les photographies des utilisateurs avec les stickers, collés sur le matériel informatique de ses clients, créant ainsi une véritable communauté autour de cette idée.

Enfin, l’idée de rechercher une réponse via des sites tels que LMGTFY a été reprise avec Bing, Wikipédia ou encore Drake. Tyler Smith, un jeune développeur californien a eut l’idée de reprendre le concept de LMGTFY et de créer la page similaire à l’image du chanteur Drake.

Ce nouveau moteur de recherche se manipule de la même manière que le site d’origine à la seule différence que ce dernier permet de trouver du contenu entièrement lié à l’artiste et aux mots clés entrés par l’utilisateur.

« Cherchez quelque chose, découvrez comment cela est lié à Drake. Tout ce que vous ne pensiez pas avoir besoin dans votre vie » – Tyler Smith

D’une certaine façon ce moteur de recherche est dédié à la vie de l’artiste ainsi que son actualité musicale.

schema2

LMGFTY à l’image de notre société actuelle

Aujourd’hui, lorsque nous rencontrons un problème dans notre vie quotidienne, nous nous précipitons sur Internet. Nous ne prenons plus le temps de se renseigner avec un livre ou encore d’appeler les bibliothécaires, ce qui était monnaie courante dans les années 70’/80’.

Désormais 90 % des Français utilisent Google comme premier moteur de recherche selon questionner-le-numérique.org. Au point, où le fait d’effectuer une recherche sur Google est un verbe, « googler », qui remplace le mot et l’action de « penser ».

En créant LMGTFY, les créateurs savaient que leur site allait fonctionner et se développer rapidement. La société a su prendre possession du phénomène social et de le représenter à travers une application simple et attractive.

LMGTFY se développe et prend son appui sur une des faiblesses de l’humain : sa paraisse. Google fait tout le travail de réflexion pour les utilisateurs. Il suffit de taper les mots clés et il établit notre recherche.

De plus, il s’agit d’un cercle continuel de transfert d’informations entre les utilisateurs de la « Googlelisation ».

En effet, si je veux informer un ami que sa question est typique de celles posées sur le web, je me rends sur LMGTFY. Dans la liste des réponses proposées par le moteur de recherche, on trouvera généralement des réponses fournies par d’autres utilisateurs (par exemple sur des forums).

Ce sont donc les utilisateurs qui se répondent entre eux de façon indirecte, souvent les mêmes questions reviennent en fonction des phénomènes de modes et des habitudes d’utilisation du web.

Le monde numérique prend désormais une place primordiale dans la communication des individus, la société Google se sert de ce « nouveau langage ».

Au fil des années, les développeurs ont créé des sites web toujours plus créatifs sur la toile qui étaient en relation avec les phénomènes sociaux de la communauté.

LMGTFY fait partie de ce genre de site.

A priori ce site n’a aucune utilité première dans la vie quotidienne de ses utilisateurs.

Concrètement, LMGTFY n’est pas indispensable, ce n’est qu’un « buzz ». Le but étant de faire passer un message clair et précis : « cette question ne mérite pas d’être posée à un autre individu mais d’être rentrée dans le moteur de recherche Google ». Avec ce site, la marque permet également de se conforter dans une image de référence pour ses utilisateurs. Un visiteur perdu pourra toujours questionner Google, ce dernier aura forcément une réponse.

LMGTFY ou l’art du « troll »

« Let Me Google That For You » fait également du phénomène du « Troll » qui suit la mode du monde digital. Tout comme le site, cette mode du Troll vise à générer la polémique et à se propager dans la sphère numérique de manière virale. Le fait de transmettre un lien venant du site LMGTFY peut alors faire partie d’une sorte de troll, qui peut mener à un débat conflictuel entre deux individus ou entre des communautés. Cette controverse a également un  effet « boule de neige » puisqu’une personne ayant reçu ce genre de message aura tendance à faire subir le même sort, à autrui.

Sans exactement savoir quel type de site sera novateur dans ce domaine à l’avenir; on peut cependant prédire facilement que d’autres sites apparaîtront avec un but différent mais dans le même esprit.

Tout comme la mode, le Web connaît également ses tendances.

D’autres plateformes numériques sont également exploitées afin de profiter de ce nouveau type de pensée.

Youtube est envahi de vidéos illustrant des utilisateurs recherchant des informations dans LMGTFY. Mais aussi de vidéos mettant en scène des situations où le partage du site LMGTFY aurait été adéquat dans des scènes cultes de films.

Ce système de partage et de débat permet à Google de créer sa notoriété et d’augmenter ses visites en ne déployant pas de grandes dépenses économiques.

La première intention de ce site n’est donc pas de donner une seconde chance à ceux qui ne savent pas utiliser Google. C’est un moyen pour que tout le monde puisse comprendre comment trouver les réponses sans poser des questions, à autrui, qui ne sont désormais plus tolérées socialement.

Un des créateurs, Jim Garvin dit « Ce site est destiné à toutes les personnes qui préfèrent vous déranger avec leurs questions plutôt que de chercher par eux-mêmes. [Par @coderifous] ».

Un effet « boule de neige »

Tout comme chaque objet à la mode, LMGTFY a été décliné et utilisé de diverses manières. Le 20 décembre 2011, LMFTFY a sorti son application iTunes payante afin d’avoir accès à cette nouvelle application sur nos smartphones.

Les plus grands noms du Web tels que Wikipédia, Bing possèdent leur propre version de ce site.

Même les artistes, tel que Drake suivent la mode et développent leur propre page. Enfin, il existe un site semblable a LMGTFY mais détourné, qui se nomme : http://lmlmlmlmlmlmgtfytfytfytfytfytfy.com

Le concept initial était de « Troller ». Avec ce nouveau site, on rentre alors dans une logique absurde où ce qui est « Troll » peut également être « Troller ».

Ce phénomène déclinable montre qu’il a su toucher un large public, innover dans le domaine du Web et enfin faire exister un nouveau moyen d’effectuer ses recherches facilement et gratuitement.

Le Growth Hacking au service de LMGFTY

Afin d’accentuer le côté humain et la proximité; lorsqu’on veut contacter l’équipe, on envoie un mail avec comme objet : « I LOVE LMGTFY »; et comme message d’accroche : « Jim, You’ Ve changed my life. Thank You ».

La société exploite également des concepts à la mode comme le Growth Hacking qui trouvent leurs identités sur des tendances utilisateurs.

LMGTFY comprend toutes les qualités dont a besoin un site Web pour exister et se développer. La question est désormais de savoir si les utilisateurs ont intégré ce nouveau gadget dans leur moyen de communiquer quotidiennement? ou alors comme un phénomène de mode, auquel la symbolique est devenue plus importante que son utilisation première ?

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

BESOIN
D'EXPERTISE ?

BESOIN D'EXPERTISE?

Contactez-nous par mail

Contactez-nous par téléphone

RESTEZ INFORMÉS
Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter